Pour la rentrée, innovez, rénovez !

Financée en partie par Karibati et d’autres, comme évoqué dans notre article précédent, l’association “Bâtir en Balles” a pu solliciter des professionnels pour réaliser une Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire sur la bale de riz, ainsi qu’un essai de conductivité thermique sur la bale de Petit Epeautre de Haute Provence. Bonne nouvelle, cet essai, réalisé par le CODEM accrédité par le COFRAC pour la mesure en question, a permis d’actualiser notre résistance thermique, établie à 0,0524 w/(m.K) en laboratoire à 10°C pour une densité de 179 kg/m3. Plus simplement, en prenant une marge de sécurité, cela nous permet d’obtenir une résistance thermique de 4,5 m².K/W pour moins de 24 cm d’épaisseur de bale. Cela permet donc d’envisager de dimensionner une isolation en bale plus performante avec moins d’épaisseur. Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver plus de détails ici.

Le secteur du bâtiment est toujours consommateur d’énergie. A ce titre, il est nécessaire d’envisager les mesures et scénarii à venir afin d’envisager une réduction primordiale de cette consommation. A ce titre, le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire met en ligne les Scénarios prospectifs Energie – Climat – Air pour la France à l’horizon 2035

Alors pour moins consommez, pensez à rénover ! D’ailleurs dans le dernier numéro n°100 de La Maison Ecologique, Samuel Courgey, expert de la rénovation énergétique, fait un état des lieux des évolutions réglementaires concernant la rénovation du bâti. En cette rentrée, si vous décidez de vous lancer dans des travaux de rénovation, et notamment d’isolation, n’hésitez pas à appeler l’espace info-énergie de votre région, ou de consulter le site mis en place à cet effet.

Comme quoi l’innovation, c’est aussi rénover intelligemment avec les matériaux d’hier, notamment végétaux, et la terre, idéale vis-à-vis de l’urgence climatique. A ce propos, vous pouvez soutenir la formation longue mise en place par l’association LESA afin de l’aider à trouver les financements nécessaires, pétition ici.

A bientôt

Soyez le premier à publier un commentaire.